Entranement moteur

Robustes et conomiques

Les tambours de câble et de tuyaux Hartmann+König sont la solution optimale partout où sont utilisés des câbles conducteurs de courant et des tuyaux de longueurs variables. Les câbles sont enroulés et déroulés, le tirage du câble reste largement constant.

La gamme complète des tambours à câble peut être équipée des entraînements les plus différents:

Accouplement aimant continu (accouplement hystrsis)

Les accouplements à aimant continu sont proposés en diverses classes de puissance (couples nominaux). L'accouplement joue tant le rôle de transmission du couple que de régulation du patinage. Les accouplements à aimant sont entraînés par des moteurs triphasés asynchrones, toujours dans le but de l'enroulement du câble. Les aimants continus sont quasiment sans usure, car le couple ou le flux magnétique est transmis via un entrefer. La taille de l'entrefer détermine également la force du couple.

Moteur rotor cage

Le moteur à rotor à cage compense les différences de régime entre les entraînements de roulement et par tambour, même sans accouplement à induction. Il peut être exploité aussi bien pour l'enroulement du câble que pour l'immobilisation et l'avancement en contresens (lors du tirage du câble). Le dégagement de chaleur généré est dissipé via la surface du carter ou au moyen de ventilateurs séparés. Les moteurs sont équipés de freins d'arrêt.

Turbo-accouplement

Le turbo-accouplement joue un rôle essentiellement égal à celui de l'accouplement à aimant continu, mais la transmission de la force s'effectue ici de manière hydrodynamique, via le bain d'huile de l'accouplement. Diverses classes de puissance sont également proposées. Les turbo-accouplements sont également appropriés pour les accélérations élevées en raison de leurs faibles moments d'inertie.

 

Servo-accouplement et accouplement à induction

Les moteurs asynchrones triphasés ou les servomoteurs sont entraînés via un appareil redresseur ou amplificateur. Dans ce cas, les moteurs peuvent être utilisés aussi bien comme entraînements constants que sous la forme d'entraînements à couple variable. Le dernier cas cité s'applique notamment aux installations présentant des déplacements importants (par exemple les installations équipées de grues pour conteneurs) et des sections de câbles relativement faibles (câbles de trainage à moyenne tension). Les entraînements sont appropriés pour les opérations à haut dynamisme (accélération ou vitesse).

 

Entraînements hydrauliques

Une charge hydraulique est appliquée aussi bien au moteur qu'au frein d'arrêt, de préférence via le système hydraulique disposé à l'appareil de roulement.

Exemples d'applications